La jeunesse, en bande, voit ses défauts exacerbés. Le défi lancé à Joël M. voulut qu’il brisât une vitre de ce train de banlieue. Se tenant à une barre de métal pour avoir de l’élan, il lança ses deux pieds.
La vitre céda au moment où l’on croisait un autre train.
Les embarras qui s’ensuivirent furent nombreux, la moitié supérieure du jeune homme étant restée dans le train pour Vélizy tandis que la taille et les jambes allaient vers Meudon.
#mercredifiction

June 12, 2019 at 1:29 PM